Le bois d'un bouclier

 

Le bouclier du roi David (ici) est livré avec une face intérieure toute lisse.

 

Petite recette pour l'améliorer en lui donnant l'aspect du bois

 

 

Le bouclier d'origine : la face intérieure est totalement dépourvue de gravure. On pourrait la peindre en trompe l'oeil, mais une petite préparation toute simple permet de faciliter grandement les choses

 

A l'aide d'un réglet, je commence par tracer au crayon deux traits bien parallèles qui figureront les jointures des 3 planches constitutives du bouclier

 

Puis avec une pointe sèche, je grave deux profondes entailles. Au début se guider avec le réglet sans trop appuyer. Lorsque le trait est bien amorcé, on peut alors appuyer plus fort ; attention au dérapage cependant !

 

Puis toujours à la pointe sèche mais à main levée je grave un série de lignes simulant le fil du bois. Ici un seul passage suffit pour obtenir la profondeur nécessaire

 

Une fois que c'est terminé, polissage à la laine d'acier pour enlever toutes les petites bavures de métal

 

Sous couche à la peinture Humbrol Matt 63, bien diluée pour ne pas empater le travail de gravure qui vient d'être effectué. Les fils du bois apparaissent légèrement sur la photo

 

Cette couleur de fond, beige, va ressortir par transparence sous la peinture à l'huile qui va suivre

 

Et la voici la peinture à l'huile. Diverses nuances de marron (terre d'ombre naturelle, brun Van Dyck, un peu de noir ...) selon l'ambiance souhaitée.

 

Je l'applique en jus très dilués pour qu'elle pénètre bien au fond de la gravure.

 

Et dans le frais, avec un gros pinceau n°3 à poils longs, je dessine le fil du bois

 

Voilà, c'est tout simple et le résultat est très réaliste. Une petite amélioration à la portée de tous !