Peindre un visage 2

3 octobre 2015


Voici un nouvel exemple de la peinture d'un visage en pas à pas.


Il s'agit tout d'abord de préparer les couleurs, de la plus sombre à la plus claire.


La photo suivante montre la palette et les différentes étapes de sa composition (en cliquant sur l'image on peut l'agrandir).

On commence par faire dégraisser un peu les couleurs en posant des noisettes de peinture sur un papier (journal par exemple) et en les triturant un peu avec un couteau à peinture. Le papier absorbe ainsi une partie de l'huile.


Puis on pose ces noisettes sur la palette en papier. Il reste à faire les mélanges, avec un cure-dent par exemple.


Sur la photo, étape par étape :

  1. La couleur 1 est obtenue par un mélange de TOB et de TSB à parts égales, ce sera la couleur de base de la préparation ;
  2. Ajouter de la TSB et du blanc de titane, avec une pointe d'ocre d'or ;
  3. Ajouter du blanc de titane pour obtenir la couleur 3 qui se rapproche de celle de la peau d'un "européen" ;
  4. Ajouter encore du blanc de titane et une pointe de jaune de cadmium foncé (ce jaune va "réchauffer" presque imperceptiblement les lumières) ;
  5. Ajouter encore du blanc ; on obtient un rosé très clair. Ce sera la lumière la plus vive.
  6. Pour les ombres, repartir de la couleur 1 et ajouter un peu de TOB et une pointe de violet
  7. Enfin, ajouter une pointe de bleu indigo à la couleur 6 ; on obtient une couleur presque noire, avec des nuances bleutées. Ce sera l'ombre la plus forte.


Voilà, tout est prêt. Donc ... au travail !


Le cobaye de ce pas-à-pas sera Jules César. Le visage est petit (c'est un 54 mm) mais la qualité de la gravure permet d'espérer un résultat expressif.

 

Le personnage doit être un peu songeur, tout en esquissant un sourire. Et il doit regarder vers sa gauche (donc à droite sur les photos). Voilà l'objectif à atteindre.

 

Pour l'instant le visage est simplement sous-couché à la peinture Humbrol Matt n° 61 (couleur chair). Une bonne base, un peu absorbante pour la peinture à l'huile.

Je commence par marquer les paupières supérieures par un trait sombre pour délimiter le contour des yeux.

 

Puis je pose les ombres profondes qui donnent un premier relief au visage :

- le dessous de la mâchoire inférieure,

- les rides du Lion,

- le dessous des arcades sourcilières.

 

Je complète le bas des joues avec une couleur sombre (1) et je remonte sur le visage en éclairant progressivement.

Le dessin de la bouche :

- la lèvre supérieure est sombre (car peu exposée à la lumière). Soigner le contour en dessinant au centre une petite pointe vers le bas ; 

- la lèvre inférieure est en blanc un peu rosé. Le dessous est fortement ombré.

 

Les yeux sont mis en place : tout d'abord les iris, placés en coin. Et à l'opposé un peu de blanc. Même à cette échelle, le dessin des yeux doit être soigné pour que les regard soit expressif. La photo en macro peut être utile pour corriger les défauts (comme sur cette photo !).

Les cheveux seront gris (Gris de Payne, une pointe de TOB et blanc. Je commence par délimiter le contour en gris sombre. Puis je dessine les mèches en partant de la pointe pour ne par salir la peau.

 

Les yeux ont été améliorés et le visage progresse, par ajouts successifs d'ombres et de lumière : poser de petites tâches à des endroits choisis, avec très peu de peinture, puis fondre

 

Arrivé à ce stade, je laisse sécher pour ne pas empâter la gravure en posant trop de peinture fraîche.

Toutes les bases sont en place mais ce premier résultat reste à améliorer.


Après séchage, de multiples retouches permettent de préciser les traits du visage, d'augmenter les contrastes, de fignoler les détails. La peinture est utilisée pure, en fondant à sec, ou diluée, en légers lavis, en particulier pour introduire des nuances.


Et voici le visage terminé.





Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Duck (lundi, 19 octobre 2015 17:16)

    Bonjour jfp, ces explications simples permettent de bien comprendre le processus de la mise en couleurs d'un visage et d'en apprécier l'évolution par ombres et lumières juxtaposées; c'est avec plaisir que je regarderais la suite....
    Au plaisir.

  • #2

    Steve (dimanche, 01 mai 2016 21:19)

    Bonsoir est ce que vos tutos pour les visages s'appliquent aux bustes? merci de votre réponse

  • #3

    JFP (lundi, 02 mai 2016 19:51)

    @Steve : Oui, pour un buste c'est le même principe, mais en plus détaillé compte-tenu de l'échelle.

  • #4

    Steve (lundi, 02 mai 2016 20:28)

    Merci car je vais bientôt débuter mon premier buste et je suis à la recherche de pleins de renseignement donc avez vous un tuto pour un buste?merci bien à vous

  • #5

    JFP (lundi, 02 mai 2016 21:36)

    Je n'ai que ceci ...
    http://jfp.jimdo.com/le-coin-technique/peindre-les-yeux/

  • #6

    Steve (lundi, 02 mai 2016 22:58)

    Merci et j'ai une dernière question: Pour avoir la teinte chair à l'huile sans passer par la couleur de base enamel ou acrylique, quel mélange faites vous? merci