Dragon

C'est la fin de l'année, les cadeaux, les chocolats ... et les bons petits plats ! Voici donc ce samouraï affrontant un dragon. C'est mon ami Greg, l'un des "platistes" du MCK, qui m'a mis sur la piste de cette superbe pièce qui tient lieu de challenge 2018-2019 sur le forum du plat d'étain. Nul doute donc que de multiples versions vont apparaître dans les mois qui viennent. Ce n'est pas un concours mais il faut s'appliquer un peu quand même !

 

Nous sommes dans le domaine de la fantaisie, une bonne occasion de se lâcher quelque peu sur les couleurs : toute la palette va y passer ... 

Préparation

La fonderie est exempte de grands reproches, la préparation sera donc assez rapide :

  • ébavurer tout le contour pour enlever le joint du moule,
  • éliminer (éventuellement) la partie avant du talon de coulée (mais garder la partie arrière qui servira à fixer la pièce !)
  • poncer et polir la surface avec précaution,
  • reboucher les quelques petites piqures (peinture Humbrol additionnée d'un peu de talc),
  • dégraisser au produit à vaisselle,
  • et passer plusieurs couches de gris mat Humbrol n° 28 bien diluée au WS en guise de couche de fond ; cette base permet également de détecter les éventuels petits défauts résiduels.

De petites cales de 2 mm d'épaisseur ont été collées sur la face arrière afin de décoller légèrement la figurine de ce carton et plus tard du fond de l'encadrement. Cette face arrière a également été peinte (en noir Humbrol) pour la protéger des effets du temps.

 

La pièce est fixée sur un morceau de carton fort à l'aide d'une simple fente qui reçoit le talon de coulée (voir ci-dessus).

 

Premières couleurs, toujours à peinture Humbrol très diluée, pour se faire une idée de l'ensemble. J'ai choisi un kimono noir pour le samouraï, l'occasion de travailler cette couleur pas facile en ombres et lumières. Le dragon, quant à lui, sera bleu, mâtiné de quelques touches de violet et d'une crinière jaune. Pourquoi bleu ? Et ben, pourquoi pas !

Choix de l'éclairage

Les choses sérieuses peuvent commencer.

 

Avec en premier lieu un choix essentiel : d'où viendra la lumière ? L'option qui me semble la moins casse-g... est un éclairage venant un peu de l'avant et d'en haut à droite, 13h00 sur le cadran. Le profil du samouraï ainsi que l'oeil du dragon, sur lequel je souhaite attirer celui du spectateur, seront donc en pleine lumière.

 

D'autres choix sont possibles, l'essentiel étant d'avoir en permanence cette donnée présente à l'esprit pour s'y tenir. Un exercice qui fait tout l'intérêt de la figurine plate puisque le but est justement de lui donner du volume !

Première ébauche

 

Sur cette première photo, les couleurs sont en place, l'harmonie me plaît bien. Mais le tout manque singulièrement de contrastes et de volumes.

Pour avoir une autre vision de la chose, je demande conseil à mon ami Greg. Après tout, c'est de sa faute si j'en suis là ! Il partage mon avis sur la platitude de l'ensemble et me ramène ma photo qu'il a retravaillée.

Voyant cette image, mon épouse s'exclame : "Là, c'est Noël !".

 

Oui, c'est Noël car c'est un joli cadeau que me fait Greg. Si les couleurs doivent être nuancées, les volumes apparaissent clairement. Juste ce qu'il me fallait pour poursuivre le travail.

Premières retouches

Je m'applique donc à suivre scrupuleusement des conseils de Greg, en ajustant les couleurs. Je travaille alternativement en glacis (pour les couleurs claires, en fondant à sec) et en lavis (pour les couleurs sombres). Le corps du dragon s'arrondit progressivement.

 

Afin d'avoir une meilleure idée du résultat final, j'ai placé la figurine sur un fond sombre, puisqu'elle est destinée à être placé dans un cadre garnie de feutrine noire. Avec cette photo, je vais pouvoir poursuivre le travail.

Secondes retouches

C'est un peu le jeu des 7 erreurs entre ces deux photos ! J'ai donc :

  • repris en totalité la carnation du samouraï en intensifiant les contrastes ;
  • inversé l'éclairage de la bande rouge à l'extrémité de la manche gauche, celui-ci était faux dans sa version précédente ;
  • modifié l'éclairage de la corne droite du dragon, également faux sur la version précédente ;
  • repris l'épine dorsale pour en modifier la couleur et en intensifier l'éclairage ;
  • changé la tonalité des "antennes" du dragon pour mieux les démarquer de la lame du sabre ;
  • repris cette lame pour y placer des reflets métalliques ;
  • introduit des nuances de vert (bleu outre-mer clair WN + jaune d'aurore WN+ blanc de titane S) et de violet (violet d'Egypte LB et teinte neutre S) dans les écailles du dragon, ce qui modifie singulièrement la couleur de l'ensemble.

En fait, j'ai quasiment tout refait sauf le kimono ...

En examinant attentivement cette dernière photo, je détecte quelques détails qui peuvent encore être améliorés (à mon humble avis ...) :

  • la patte arrière du dragon, dont l'extrémité apparaît près de la main gauche du samouraï, l'éclairage ne peut être ainsi ;
  • le volume du corps du dragon, qui doit pouvoir encore être arrondi ;
  • ses cornes, la gauche ne me plaît toujours pas ; je vais refaire les deux ;
  • les cheveux du personnage, pour intensifier les contrastes ; mais je ne suis jamais très à l'aise sur ce sujet ;
  • la lame du sabre ;
  • la langue du dragon mériterait un éclat de blanc pur.

Donc au travail !

 

Ultimes retouches

Après encore quelques heures supplémentaires, voici le résultat. Cette fois-ci, je crois qu'il est terminé ... 

Enfin, quelques images en noir et blanc, qui m'ont été bien utiles pour travailler progressivement les contrastes en faisant abstraction des couleurs.

Commentaires: 2
  • #2

    edo (jeudi, 03 janvier 2019 12:28)

    Votre participation au ""défi"" des peintres de plats d'étain ( plaquiste un bien vilain nom) est une réussite, mais nous sommes ,maintenant, habitué à voir de votre part des pièces de talent.
    Le dragon confirme que le plat est, aussi votre domaine, et les explications de la méthode sont le plus.
    Félicitation, le bleu !!

  • #1

    Duck (dimanche, 30 décembre 2018 18:08)

    Bonsoir Jean-François, un "plat" qui met ton talent en valeur!
    Bonne fin d'année 2018....